PDF, MP3, DOC, JPG ??!

Le domaine de l’informatique et des fichiers numériques est parsemé d’abréviations et de symbole qu’il n’est pas toujours aisé de décrypter. Si les initiés les intègrent en un tour de clic, pour les autres, ce langage codé est difficile à appréhender et différencier.

fichiers numériques

Le PDF, « Portable Document Format », par exemple, est un format de fichier qui permet de conserver un document, de le transmettre et de l’ouvrir sur n’importe quel ordinateur sans qu’il puisse être altéré ou modifié.

Le PDF est né dans les années 90, conçu au départ pour faciliter l’impression, avant de s’enrichir de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure des avancées technologiques. Il est aujourd’hui l’un des formats les plus utilisés dans la sauvegarde de documents.

Parmi ses bonus, le fait qu’il affiche exactement le même contenu et la même mise en page quels que soient le système d’exploitation ou l’application qui l’ouvre. Il peut intégrer du texte, des photos, des vidéos, des fichiers audio, etc.

Le MP3 est un format qui concerne les fichiers musicaux. Il permet d’enregistrer et d’écouter une grande quantité de musique, de par la mémoire qui le compose. Le son y est encodé et stocké, et son équivalent vidéo est le MP4.

Le MP3 fournit un son d’une extrême qualité, alors qu’il est capable de compresser sur un seul CD l’équivalent de 12 albums musicaux.

Le JPG est un format de fichier graphique qui permet de compresser des images en altérant au minimum leur qualité. Ce système permet le stockage d’une grande quantité de données et également leur transfert plus rapide. Il est essentiellement utilisé en photographie numérique, et peut intégrer un programme de retouche.

Concrètement, ce sont les données peu visibles à l’œil nu qui sont compressées pour réduire le poids de l’image. Le JPG simplifie de manière presque invisible la représentation pour qu’elle tienne le moins de place possible. Il est idéal pour les photos, facile à exploiter. Seuls les pros décèleront une qualité d’image amoindrie.

Ces formats se sont imposés dans le cadre de la numérisation. Ils permettent de transformer les éléments écrits, audio, vidéo, en les compressant pour obtenir un minimum d’octets. Les octets représentant la taille et le poids de chaque fichier numérique.

Le taux de compression peut être réglé par l’utilisateur pour gérer la dégradation du fichier initial. Compacter, réduire, compresser sont des problématiques inhérentes aux transferts de fichiers désormais facilités par l’ensemble de ces procédés.

En utilisant convertisseur.com, vous vous engagez à respecter les Conditions Générales d’Utilisation - CGU. En ésperant que convertisseur.com répondra à vos attentes, n’hésitez pas à nous laisser des commentaires positifs ou négatifs afin d’améliorer le site

Copyright Convertisseurs © Toute reproduction même partielle strictement interdite. Régie publicitaire - Partenaires : Convertisseur, Calcul credit, & Annuaire gratuit